Le règlement du DOF en cas de match remis

2 mars 2017 - 09:18

COUP D’ŒIL SUR LES REGLEMENTS - A PROPOS DES MATCHS REMIS OU A REJOUER...

   

Il existe à ce sujet une certaine confusion dans les esprits de bons nombres de dirigeants.
Tout d’abord il convient de bien discerner la notion de qualification et de participation des joueurs.
La qualification concerne tout ce qui touche directement le joueur ou l’individualité comme principalement : le délai avant de pouvoir jouer par rapport à la date d’enregistrement de la licence (4 jours francs), la suspension, etc…
La participation quant à elle évoque les restrictions d’ordre collectif comme : le nombre de joueurs mutations sur la feuille de match, les descentes de joueurs venant d’équipes supérieures, l’interdiction de jouer plus d’une rencontre au cours de deux journées consécutives, etc…

La question principale que beaucoup de dirigeants se posent dans le cadre d’un match remis pour par exemple terrain impraticable ou à rejouer par décision d’une Commission du D.O.F. et dont la date a été refixée est : « est ce que je dois remettre les mêmes joueurs inscrits la première fois sur la feuille de match ? ». Bien évidemment non car si vous avez, à la date où ce match va se jouer, X joueurs blessés et/ou X joueurs en vacances, vous seriez alors dans l’impossibilité de disputer cette rencontre.
Il convient de rappeler les modalités de l’article 25 du Règlement Particulier de la Ligue de Picardie, article qui est court et très explicite à condition d’avoir bien saisi la nuance entre la qualification et la participation des joueurs comme nous l’avons évoqué avec les quelques exemples ci-dessus.

Article 25 - MATCH REMIS - MATCH À REJOUER
Tout match à rejouer pour quelque cause que ce soit, se joue avec qualification des joueurs à la première date du match. Tout match remis se joue avec qualification des joueurs à la date effective du match.
Seuls ne peuvent prendre part au match, qu’il soit remis ou à rejouer, les joueurs ou joueuses répondant aux conditions de participation requises à la date effective de la rencontre.

Ainsi pour un match remis du 17/10/2010 (comme par exemple pour terrain impraticable) donné à jouer le 11/11/2010.

 

  • --> pour la qualification : les joueurs devront être qualifiés à la date du 11/11/2010. Si un joueur était suspendu le 17/10/2010 et qu’il a purgé sa suspension entre temps, il pourra participer à la rencontre du 11/11/2010. Les licences devront avoir été enregistrées le 12/10/2010 au plus tard via Footclubs et acceptées et validées ensuite par la Ligue de Picardie.
    --> pour la participation : en ce qui concerne par exemple la descente de joueurs venant d’équipes supérieures, il faudra se référer à la rencontre officielle de championnat disputée le week-end avant le 11/11/2010.

Pour un match du 17/10/2010 donné à rejouer le 11/11/2010 par décision d’une Commission du D.O.F. (exemple : incidents, réclamation)
  • --> pour la qualification : les joueurs devront être qualifiés à la date du 17/10/2010. Un joueur ayant signé sa licence par exemple le 2/11/2010 ne pourra disputer la rencontre du 11/11/2010. IMPORTANT : Si un joueur était suspendu le 17/10/2010 et que ce match a été arrêté par l’arbitre suite à des incidents, il pourra compter cette rencontre dans le décompte de sa suspension mais, il ne pourra pas participer à la rencontre du 11/11/2010.
    --> pour la participation : comme pour les matchs remis, en ce qui concerne par exemple la descente de joueurs venant d’équipes supérieures, il faudra se référer à la rencontre officielle de championnat disputée le week-end avant le 11/11/2010.
Eric Ledent  
Le mardi 09 novembre 2010 - 12h20 

Commentaires

Aucun événement